jeudi 23 avril 2015

Ma raison de vivre de Rebecca Donovan #29

Le lien direct vers Amazon


Lycéenne parfaite, athlète accomplie aux notes maximales, Emma n’a pourtant qu’une amie, Sara, et ne sort jamais. Personne ne la connaît vraiment. C’est ce mystère qui attire immédiatement Evan, tout juste arrivé de San Francisco. En quelques jours, il va bouleverser le quotidien bien huilé de la jeune fille, et devenir sa raison de vivre. Mais il ignore qu’en tentant coûte que coûte d’entrer dans sa vie, il la menace directement. En effet, Emma vit chez son oncle et sa tante qui la maltraitent quotidiennement, parfois jusqu’au sang. Et si elle fait profil bas, c’est avant tout pour que personne ne remarque ses nombreux bleus…


Emma a perdu son père quand elle était plus jeune et sa mère est devenu alcoolique alors elle a dût aller habiter chez son oncle et sa tante. Sa tante l'a maltraite. Elle l'a tape et elle n'y va pas de mains morte, elle est violente verbalement et physiquement. Emma est un peu la "Cendrillon" de la maison c'est elle qui fait toutes les tâches ménagères et ce n'est jamais bien fait au goût de sa tante. Et l'oncle on sait pas vraiment ce qu'il fait lui. Il trouve toutes les excuses possible pour donner raison à sa femme. Je ne comprends pas comment on peut laisser faire ça. 
Emma est une fille exemplaire, elle a les meilleures notes, elle est très sportive. Elle fait tout pour rester le plus loin possible de chez son oncle et sa tante. Donc elle participe à toutes les activités du lycée, elle pratique plusieurs sport. A part le lycée, elle ne sort pas. Elle se fait très discrète, elle parle juste à Sarah sa meilleure amie jusqu'à qu'Evan, un nouveau au lycée rentre dans sa vie.
Emma est une jeune fille très forte. Elle ne dit rien pour protéger les enfants de sa tante et de son oncle. Elle pense aux autres avant elle. 

Sa rencontre avec Evan va complètement la chambouler. Au début elle ne comprend pas pourquoi il veut tant apprendre à la connaître. Personne ne l'a jamais remarqué et il faut qu'un nouveau arrive pour qu'il l'a remarque. Toutes ses barrières qu'elle avait bâtis vont s'effondrer et elle va avoir peur de ce qu'elle peut ressentir. C'est pour cela qu'elle va le rejeter au début mais il ne va pas l'a laisser tomber pour autant. Une amitié va naître entre eux deux et elle va enfin se sentir heureuse. Tout ne sera pas tout rose non plus, elle va avoir du mal à lui donner sa confiance et Evan ne va pas comprendre et faire un truc qu'Emma va avoir du mal à s'en remettre.

Sarah est une amie en or. Elle est d'un grand soutien pour Emma. C'est la seule personne à être au courant de ce qui se passe chez Emma et encore elle ne sait pas tout. Elle voit quelque bleue et Emma minimise ce qui se passe chez son oncle et sa tante. Même si Sarah fait partie d'une famille riche ce n'est pas pour autant qu'elle ne sait pas intéressée à Emma. Elle veut tellement aider Emma qu'elle va faire quelque faux pas.

Evan est juste le mec le plus adorable, patient et amoureux que je connaisse. Il veut tellement savoir ce qu'il lui arrive qu'il va vouloir tout savoir sur elle. Il est fasciné par Emma. Difficile de lui prouver ses sentiments quand dès qu'il lui fait un geste tendre et elle le rejete. Elle veut juste être ami avec Evan car elle ne veut pas l'entraîner dans son monde. Emma va prendre beaucoup de risque pour pouvoir enfin s'amuser et voir Evan. Evan va faire beaucoup de chose pour Emma, il veut qu'elle se sente bien quand elle est avec lui.

Ce livre est magnifique mais en même temps très dur. Il m'a complètement pris aux tripes ce livre, on en ressort pas indemne. Cette histoire m'a poursuivit pendant quelques jours et il a fallu que je lise un livre beaucoup plus doux après.
Dès les premières lignes on rentre dans l'histoire. On sait ce que sa tante lui faire subir. Rebecca Donovan a une très belle façon d'écrire. On ne peut pas lâcher le livre avant de l'avoir fini, on veut tellement savoir ce qu'il se passe. L'auteur a réussi à nous décrire les actes sans aller trop loin dans ses mots mais je me suis imaginée les scènes et c'est vraiment dur de voir ce qui lui arrive. Surtout qu'elle n'a jamais rien fait de mal. C'est juste de la méchanceté gratuite. Heureusement que Sarah et Evan seront là.
Le titre du livre est juste parfait. Il reflète tellement bien l'histoire. La relation entre Emma et Evan est super belle. J'ai vraiment adoré les découvrir tout au long de l'histoire. Emma n'a vraiment pas de chance avec sa "famille". Elle est tellement attachante, elle ne fait rien de mal, elle veut juste qu'on la laisser faire ce qu'elle veut. Et cette fin... Je déteste les fins comme celle-là surtout quand on sait que la suite du livre est en Septembre.
Enfin pour conclure un livre qui m'a beaucoup émue et que je ne suis pas prête d'oublier.


— Emma, s’il te plaît, ne fais pas ça…
J’ai jeté un coup d’œil paniqué vers les fenêtres de la maison. Il a suivi mon regard.
— Monte, c’est mieux, a-t-il insisté.
Avec un soupir exaspéré, j’ai ouvert la portière et je me suis engouffrée dans la voiture. Il s’est rassis et a démarré aussitôt. Les lèvres pincées, j’avais le regard rivé sur la route devant moi.
— Tu fais la tête ?
Je me suis tournée vers lui, maussade.
— Ah oui, tu fais la tête.
— Stop !
J’essayais de garder mon sérieux. Mais rien à faire. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire.
— Je ne fais pas la tête.
Là, il a carrément éclaté de rire.
— Ça suffit ! ai-je lancé, d’un ton que je voulais menaçant.
Mais mon sourire exprimait tout le contraire.
— Qu’est-ce qui se passe ? a-t-il demandé en retrouvant son sérieux. Pourquoi tu m’évites ?
Je n’ai rien dit. Les pensées tourbillonnaient sous mon crâne. Je cherchais une explication rationnelle. Une raison imparable qui l’obligerait à respecter ma décision de ne plus le voir. Mais aucun motif valable ne me venait à l’esprit. Aucun, en tout cas, qui me permettrait de ne pas trop en dire sur ma vie.
Il attendait ma réponse.
— Tu n’es pas Sara, ai-je finalement glissé.
— Je n’ai aucune envie d’être Sara, a-t-il dit, surpris.
— Je ne sais pas comment te faire entrer dans ma vie sans que tu en souffres.
C’était la première fois que je lui parlais de façon aussi sincère. Et que je lui en disais autant.
— Ne t’inquiète pas pour moi. J’aime faire partie de ta vie et je me doute que c’est plus compliqué que ce que tu as bien voulu me dire. Je respecte ça. Pour l’instant.
Nous étions arrivés en ville. Il s’est garé devant un magasin et s’est tourné vers moi, tendu. Il a pris une profonde inspiration. J’ai senti mon cœur se serrer dans ma poitrine. Qu’allait-il m’annoncer ?
— Je ne fais pas ça…, a-t-il commencé.
J’ai froncé les sourcils. Il a soupiré et son regard s’est perdu au loin.
— Je suis habitué à déménager tout le temps et suis toujours dans l’attente du départ…
Il s’est à nouveau interrompu, laissant sa phrase en suspens. Je me suis figée, comprenant que je devais à tout prix l’empêcher de continuer. Mais j’en étais incapable.
— Pour une fois, j’ai envie de rester, a-t-il enfin lâché. De déballer mes cartons.

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il est super!! Même si c'est un sujet difficile il est très bien écrit =)

      Supprimer